L'HISTOIRE DU KARATÉ

Le karaté moderne tire son origine des boxes chinoises un art de combat à mains nues, pratiqué sur l’île d’Okinawa.
Les techniques regroupent des parades, des esquives, des balayages, des projections et des clés. Les contenus techniques sont parfois nettement nuancés en fonction des différents styles de karaté (shotokan, wado-ryu, shito-ryu, goju-ryu, ...).

Les premières traces de techniques de coup de poing ou de pied remontent jusqu'à la Chine ancienne. Grâce aux échanges commerciaux et culturels entre la Chine et l'île d'Okinawa située au sud du Japon, ces arts martiaux ont été importés, développés et perfectionnés pour devenir le karaté que nous connaissons aujourd’hui.


Le Karaté trouve ces débuts en 1409, quand le roi Sho Hashi unifie les 3 territoires de l'île d'Okinawa qui étaient constamment en guerre. Par crainte de révoltes, il interdit la possession et l'usage des armes. Ainsi, les arts de combat connurent un rapide développement. Les entraînements au combat se faisaient la nuit, dans des jardins fermés, et dans le plus grand secret, et la transmission des techniques s'établissait de manière orale.


En 1936, ce fut le début du karaté en tant que sport de combat. La nouvelle formule évitait les risques de blessure et permettait l'organisation de compétitions.


Les plus grands experts (dont Gichin Funakoshi, Kanryo Higaonna, Chojun Miyagi, ...) proviennent de l'île d'Okinawa, et c'est à ce titre que le karaté est considéré comme un art martial d'Okinawa.


Gichin Funakoshi

Gichin Funakoshi est considéré comme le Père du karaté moderne. Importateur du karate-do au Japon et créateur du style Shotokan, il a fait évoluer la forme initiale du karate d'Okinawa.

Dès le début des années 1920, le karate fut implanté dans les écoles élémentaires japonaises. En 1922 Funakoshi fonde son propre style, l' Okinawa-te, qui deviendra par la suite Shotokan.


La mort de Funakoshi Sensei

En 1957, Gichin Funakoshi s'éteint et ses élèves en profitent pour organiser les premiers championnats du Japon ( le maître ayant toujours été contre ). A partir de là, de nombreux experts partent à la conquête du monde, le karaté devient universel.

Collège de Mauverney B, Rue Mauverney 16A, 1196 Gland